Vos yeux

Vous qui n’entendez plus les appels insistants
Des passés disloqués, des temps sans remontoir
Vos rêves dissolus dans la brume et le vent
Délivrent à l’écho d’insondables histoires

Votre cœur est un puits où la source s’abreuve
Et recherche en silence un ailleurs sans chimère
Vous êtes le chemin qui déroute l’épreuve
Et le vide insolent dont s’emplit l’atmosphère

Et vos yeux, vos grands yeux, disent l’immensité

  • Vues2375
  • Aime0
  • Évaluations12345
7 Commentaires
  1. Trémière 4 années Il y a

    joli ami Corsaire,

    je suis contente de te pouvoir te lire ce soir, oui, vraiment contente.

    j’ai eu du mal à “entrer” dans ton poème et puis j’ai vu que tu l’avais classé en rubrique ” femme”

    alors, je l’ai interprété à ma façon ( tu vas peut-être sourire !)

    la femme vit bien des amours à faire brûler le cœur jusqu’au jour, où, se sentant moins courtisée et … plus paisible, ses yeux s’ouvrent alors sur d’autres ” domaines” à explorer … d’autres univers à fouiller !

    Encore un poème aux belles sonorités ! Voté et étoilé !
    Bonne soirée à toi Corsaire

    Bien amicalement 🙂 *sourire* de Rose

    • Auteur
      Corsaire 4 années Il y a

      Bonsoir Trémière, ton interprétation est juste. Merci. Et sourire !

      • Trémière 4 années Il y a

        joli jour mon ami,

        je reviens te lire, Corsaire , heureuse comme une môme de CE deuxième année qui aurait tout bon ( rire !)

        bien contente d’avoir bien vu ce poème dont les sonorités m’enchantent : ne sont pas choisies au hasard d’ailleurs ! 🙂 !

        dans le fond, ce n’est pas moins qu’un hommage à la femme !

        Merci pour Elles

        Amitié et bisous (*!°)

  2. Larsenbac 4 années Il y a

    Bonjour Corsaire,

    C’est exact, mais tu peux me tutoyer… 😉

    L@rs
    https://www.jepoeme.fr/miroir-2/

  3. Youseii 3 années Il y a

    de beaux vers où je ressens comme un abandon

    le temps passe si vite …

    Merci pour ce doux moment de lecture

  4. Cyranette 3 années Il y a

    Les yeux comme un miroir où tout est reflet, le blanc comme le noir. 🙂
    Joli 🙂

  5. SweetNothings 3 années Il y a

    Corsaire, bonjour! Comme je suis contente de vous avoir retrouvé car vous lire a toujours été un vrai plaisir.

    “Vous êtes le chemin qui déroute l’épreuve
    Et le vide insolent dont s’emplit l’atmosphère”

    c’est juste “beau”.

    Bonne journée à vous,
    Céline

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sed at sit mattis risus Phasellus Praesent eleifend suscipit

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account