vidée de tout sentiment

Dans le parc
A tristesse
Ce cache la déesse de la mort
Elle traque
Sa proie
Celui qui aime a amuser le mal
Ricane dans son soleil sombre
Joue de son valoir
Femme en robe dentelle noire
Chapelet à la main
Bougie allumées
Prie ses âmes de lumière
Demander réparation
Au diable de cette terre
Sans façon il détruira
La vie
Que dieu a crée
La roue tourne
Doucement mais surement
Quand on a le pouvoir d’aimer
On a aussi celui de hair
Sur la tombe des fleurs de saint
Il est pas né
Celui qui me veut du mal
Tout ce que j’ai subit
Il a fini en dédale
De ma vie fatale
Et
Je me redresse malgré ma détresse
J’ai pas peur
Des infusions sortilèges
Ton ombre ton âme est maléfique
Mais le bien l’emporte toujours
J’ai la mort à côté de moi
Et l’amour qui fuse en moi
Toi tu as la haine d’un coeur de glaçe…caro

  • Vues1472
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. fleuryne 4 ans Il y a

    joli ce poème

  2. Une plume, une âme. 4 ans Il y a

    Camarde est toujours la reine de mes pensées Votre texte résume bien sa présence de chaque instant.

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

eget libero odio mattis pulvinar elit.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?