Valentine’s day

Valentine’s day

Mes entrailles se sont toutes ruinées en cendres, si lentement
Et se sont démolies comme je me suis écroulé, si froidement
Un vent noir les a emportés, hors de ma vue
Et a obscurci le jour, cette nuitEt les nuages au-dessus se rapprochent
L’air si insatisfaits
Mais le vent insensible continuait de souffler, souffler
Avant j’étais ma seule protection, mais plus maintenant
Car mon chemin a perdu le sens de sa direction, d’une manière ou d’une autre
Un vent noir t’a emporté, hors de ma vue
Et a obscurci le jour, cette nuit
Et les nuages au-dessus se rapprochent
L’air si insatisfaits
Et le sol en-dessous se refroidissait
Alors qu’ils t’enterraient
Mais le vent insensible continuait de souffler, souffler

Alors maintenant que tu es parti, et qua j’vais tort
Je ne savais pas ce que ça faisait, d’être seul

À la Saint Valentin, à la Saint Valentin
À la Saint Valentin, à la Saint Valentin
À la Saint Valentin, à la Saint Valentin
(Avant j’étais ma seule protection, mais plus maintenant)
À la Saint Valentin, à la Saint Valentin
(Car mon esprit s’est perdu, d’une façon ou d’une autre)
À la Saint Valentin, à la Saint Valentin
(Avant j’étais ma seule protection, mais plus maintenant)
À la Saint Valentin, à la Saint Valentin
(Car mon esprit s’est perdu, d’une façon ou d’une autre)

pour Jonathan

  • Vues3094
  • Aime1
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

felis Phasellus ut ut ante. mattis odio Praesent tristique

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?