Vaches maigres

La saison s’achève
L’amour est en grève
Plus de compagne
Dans ma campagne

Sous un soleil d’or
La rivière dort
Et dans ce décor
Moi je t’aime encore

Sous un soleil d’or
La rivière dort
Sans doute elle rêve
Que tu m’aimes encore

La saison s’achève
L’amour est en grève
J’ai du feu qui dort
Au fond de mon corps

Tu es à Paris
La rivière dort
Les vaches ont maigri
Le cochon est mort

Pas de compagne
Dans ma campagne
Le jour qui se lève
Enflamme mon corps

Mais dans ce décor
La campagne est belle
J’ai peut-être eu tort
De rester pour elle

J’ai vendu le bois
Où nous nous aimions
Mon banquier aboie
Je n’ai plus un rond

Il sait que demain
Et pour presque rien
Il mettra la main
Sur mon pauvre bien

J’ai besoin de toi
La campagne est belle
Encore sur le toit
Quelques hirondelles

Je perds l’appétit
Je ne mange rien
Je te rêve la nuit
Je t’appelle en vain

Et même le chien
N’a plus de désirs
Se laisse mourir
Prostré dans son coin

Je reviens souvent
Au bois du pendu
Au bois des amants
Qui se sont perdus

Des idées malsaines
Me troublent l’esprit
La branche du chêne
Me hante la nuit

A flanc de coteau
Au pied de l’église
Ma terre promise
Est un noir caveau

Sûr que je suis fou
Faut que tu reviennes
Avant que l’on vienne
M’emporter au trou

Car bientôt sans toi
Entre les tombeaux
On verra là-haut
Se dresser ma croix

Petites campagnes mourantes d’après soixante
Tous droits réservés
© COURDESSES

  • Vues1486
  • Aime0
  • Évaluations12345
7 Commentaires
  1. Vik 4 années Il y a

    les vers courts donnent un rythme enlevé… j’aime bien… belle lecture… merci pour le partage

  2. melodierebelle 4 années Il y a

    il est terrible ce poème, terriblement tragique

    bravo un bel écrit

  3. Baguette 4 années Il y a

    La verve de Courdesses, la chanson des “vaches maigres”
    j’aime le rythme de cette chanson, malgré ces sombres couplets.
    Ce serait si beau dans un autre registre dans la paix du coeur et
    de l’esprit. Je reconnais pourtant que c’est un plaisir de vous lire,
    c’est enjoué malgré la tristesse.

    J’espère que tout cela est du fictif, j’en serait navrée autrement.

    Bien amicalement. Heureuse de vous voir sur ce nouveau Jepoème.

  4. Trémière 4 années Il y a

    vraiment magnifique, Courdesse

    je te découvre, je crois ?

    Bien amicalement

    Rose

  5. Tonin Dulot 4 années Il y a

    Une chanson triste qui nous parle fort…Le caveau que je fréquente contient, lui, des bonnes bouteilles…alors pour la corde, je me déchaîne, je vous l’accorde…

    Très rythmé, ce texte…

    Cordialement
    Tonin Dulot

  6. lifesof 4 années Il y a

    encore un commentaire qui restera sans réponse?
    comment j’ai fait pour passer à côté de ces vaches maigres?
    est ce une chanson?
    et si on pouvait écouter en plus de lire?
    Et si vous répondiez à vos admirateurs?
    je vous embête avec toutes ces questions,
    C’est que vos vaches maigres sont belles, vraiment.

    Lynda

  7. CinquiemeVallee 4 années Il y a

    Tout y est
    les cris disent au lecteur
    Plus la peine de t’outiller
    La corde à la bonne longueur

    Mais ce chêne me fait peur
    Il dit qu’il n’est pas d’accord
    Que je dois me battre encore
    Tout y est !

    Merci !

    Admirtié

    CV

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo venenatis, ultricies ut amet, risus lectus Praesent diam

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account