Une vie suspendue

J’ai secoué le filet de mes souvenirs
Car ma vie ne tient plus qu’à un sarment.
Jusqu’en mon cœur, un terrible ouragan
La poussière s’installe dans l’œil, et pas l’avenir.

Mes pleurs sont en moi comme une partition solitaire
Et les pensées ombrageuses comme des baptêmes de soupirs,
Me font devenir feuille bouleversée à en frémir,
Il paraît que pour être au plus haut, il faut avoir l’âme corsaire.

Comme l’eau stagnante, l’histoire qui se vit
Dans toute sa destinée devient explosions de déchirures.
Dans le défilé des châtiments, de vivre la terreur, perdure,
Aux petits incidents, il faut s’habituer aussi.

Aux frontières de la folie, le cerveau déploie ses artifices
Dans le pays des chimères, j’ai oublié l’essentiel.
L’allée de mes incompréhensions s’agite vers la querelle,
Perte des mots justes absurde d’une raison maléfice.

Entendez-vous ce cri ? Mouvant et indéchiffrable
Apprendre à descendre vite la vie aux couleurs triomphantes
Exercices litigieux où vers le vide on se précipite hurlante
En ces temps de purs amours, j’attends encore l’impensable.

  • Vues1481
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. Entrelac 4 ans Il y a

    Bonsoir

    Un texte bien noir ….je dirai presque ” un cri de souffrance ” !

    El

  2. EnvoleMoi 4 ans Il y a

    TIENS la Breizh a aussi poussé la porte!!!

    Un breizh!

    Kenavo

    EM

  3. Auteur
    korinkor 4 ans Il y a

    Certes, je souffre de voir le devenir de l’homme, la vie elle-même ne serait plus que chimère. Le monde va droit dans le mur sans une once d’amour pour son prochain. Merci de m’avoir lu.

  4. Trémière 4 ans Il y a

    bonjour Korinkor,

    Je suis ravie vraiment de pouvoir te lire de nouveau. 🙂

    Ton poème est ce cri qu’on étouffe trop souvent dans nos gorges !

    “” j’attends encore l’impensable “” : l’impensable ou l’impossible ?

    tu me diras que ça revient au même !

    Bonne journée à toi

    Bien amicalement

    * sourire* de Rose 🙂

    • Auteur
      korinkor 4 ans Il y a

      Je suis bien heureuse également de te retrouver, c’est un ami qui m’a dit que jepoème était revenu, alors ma fois me revoilà.

      Bises amicales

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aliquam eget ultricies elementum Donec ut Nullam efficitur. massa

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account