Une vie en retrait

Quelques pas d’insouciance
Traverse mon esprit,
Le soleil nous poursuit
En boule effervescence.

Il est là, sa présence
Et ses feux sont proscrits,
Il nous brûle l’érudit.
Mais, quelle performance !

Du matin jusqu’au soir,
Nous vivons dans le noir
Oui, c’est bien déplorable !

Quelle vie de reclus
Allongés, incapables De montrer l’aperçu !

Nadège : 26/10/15

  • Vues1428
  • Aime0
  • Évaluations12345

12 Commentaires
  1. Vert Citron 4 ans Il y a

    c’est triste de lire ton texte,,l’automne la solitude rendent la vie mélancolique
    gros bisous Nadége,,,

  2. EnvoleMoi 4 ans Il y a

    UNE jolie poésie tristounette

    bravo

    amitiés

    EM…ici les coms c’est pas terrible!!

  3. Trémière 4 ans Il y a

    joli soir chère Nadège,

    Je comprends ta mélancolie ( Ô combien ! )

    Ton poème révèle parfaitement cette tristesse d’être.

    Gros bisous de Rose ♥♥♥

  4. Trémière 4 ans Il y a

    voté et étoilé !

    douce soirée ma toute belle ♥

  5. CARLAME 4 ans Il y a

    voilà un écrit qui me parle si bien !

    heureusement il y a l’écriture !

    vote étoilé !

    au plaisir !

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo libero. Phasellus dapibus dictum id, amet, dolor quis, Praesent ut risus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account