Une pensée ensoleillée…

Un sommeil indécis
S’initie à ma folie tutélaire
Je me lève
Promener mon insomnie
Dans ce printemps de cire
Jusqu’à la margelle de ton rêve
Où je me désaltère

Je ferme les yeux
Comme on écoute une lyre
Déployer une symphonie
Pour retenir le temps
D’une chimère
Ton spontané soupir

Et ne pas voir la nuit
Glisser dans tes cheveux
Quand viendra l’aurore
Allumer ton corps
D’une première lumière
Sur le feu de l’absence
Où s’éteint la colère

Je me suis réveillé
Je souris par allégeance
À l’élégance
D’une pensée ensoleillée

Samedi 2 avril 2016

  • Vues1641
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

tristique risus. ut ut in libero. vulputate, mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?