Une journée

L’hélicoptère approche le désert tout autour,
Une île blanche et bleue apparaît au milieu…
Des tentes, des dizaines, des centaines en ce lieu
Une étape encore pour la mort sur son parcourt…

Premier jour de calvaire dans ce lieu de misère ;
Il manque de tout ! D’acteur nous passons spectateur.
Les enfants sont couchés dans ce monde éphémère
Ils nous regardent passer dans leurs yeux pas de peur…

Au moment du repas les camps s’organisent.
Ceux qui peuvent bouger viennent faire la file,
Au vu de ce repas ; aucune convoitise
Pour ceux qui ne bougent pas c’est bien plus difficile…

L’après-midi passe son chemin avec la mort
Un peu de bruit, plus loin, la bas, dans le désert
Une fosse creusée dans le sable chaud par un bulldozer
Rappel à tous que le monde tourne encore…

La nuit passe enfin, ramenant un peu de fraîcheur.
Une nuit, ou comme toujours personne ne s’endort.
Au matin nous verrons l’œuvre du faucheur …
Fermant les yeux de ceux couchés dans la mort…

Une journée à Dadaab ; une journée comme les autres
Journée ou les camions ne sont toujours pas arrivé
Attaqué ? Certainement ils n’arriveront jamais
Il est tard, j’éteins la télé, vous éteignez les votre…

  • Vues1622
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Malou1 4 ans Il y a

    La déshumanisation du monde a malheureusement raison de l’ humain quand il devient .. “personne” …
    un constat dur qui individuellement nous rend bien malheureux de nôtre impuissance à sauver le monde !
    Merci Fabien de tes mots pour le dire

    Joli jour

    Malou:-)

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Lorem suscipit leo. venenatis, venenatis mi, sit Praesent lectus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account