Une haine

Je suis une abeille, un essaim de fiel

J’ai un peu le sang chaud, de la terre au ciel

J’attends un dessein à redoux

Je veux une destiné de fou.

J’ai bien compris vos véhémences de doute

Mais je ne resterais sous cette voûte

J’ai bien une envie de lever ce doute

Pas non plus un désir défruiter cette croûte.

Je suis de ceux qui se déchire

Qui compte parmi ces personnes

Celles de la vie qui résonnent

Je suis de ceux qui chavire

Quand son cœur déraisonne.

Un éternel combattant pour Satan

Il me juste un peu plus de temps

Je suis tellement plus qu’avant

Un vengeur de ces maux qu’avant

Tu ne puisses chagriner au fond

Une vérité montante de ce défunt

Je hais vraiment, je te maudit sûrement.

 

 

 

  • Vues1898
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Zaza_Dabord 3 ans Il y a

    La haine, sentiment dévastateur qui peut créer bien du malheur
    Elle peut se nourrir de rancune et commet bien des infortunes

    🙂

  2. Jeanlegentil 3 ans Il y a

    A quoi çz vous avance d’haïr?

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

venenatis, risus. vulputate, commodo sit libero. lectus tristique Lorem venenatis ut elementum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?