une armée de sanglots

Une armée de sanglot

a fait saigner le rire

les mots ne chantent plus

et au creux du miroir

les murs cognent

la passion de crever

l’abcès du vide

 

les saisons cachent un jeu

d’épines et de fièvres

les feuilles frissonnent

aux lèvres de l’automne

le souffle de l’enfance n’est pas bien loin

à quelques cris d’ici

tendres chairs pleine d’envie

à chérir se fondent

se fendent

tout se confond

en cendres

 

L’impensable est serein

quand l’innocence est sable

entre les doigts du ciel

il ne reste qu’un chemin

le frisson se propage

en se couvrant de mains

au hasard

déchirées

 

 

muette des autres

je déchiffre

l’amour dans ce vacarme

gémit la peau de l’ours

et l’homme prend du poil de la bête

pour en faire un ruisseau

au rubis effroyable

 

  • Vues1738
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. EKLEKTIK 5 ans Il y a

    Un très beau texte.

    Amicalement,
    Diég

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

risus ipsum nunc pulvinar ante. mattis facilisis Phasellus Aenean lectus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?