Un soir de novembre

Un soir de novembre

La nuit tombe sur la ville

La pluie ce mélange à mes larmes

Je traverses chaque ruelle qui se dresse sur mon chemin

Je grille tous les signaux de mon coeur

je ferme les yeux pour éviter de penser à toi

Je commence à perdre la tête, car je sens ta présence à chaque seconde

Chaque personne que je croise me murmure ton prénom tout bas

Sur chaque mur un enfant me dessine ton sourire

Sur chaque arbre ton visage est sculpté

Alors, je danse

Après, je cours

Puis-je marche

Et à la fin je crève

Je danse pour évacué ma tristesse

Je cours pour oublier ton silence

Je marche pour effacer ton absence

Je crève pour mieux renaitre demain

  • Vues1512
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. angefragile 4 ans Il y a

    il y a toujours un espoir
    il suffit simplement d’y croire

  2. Auteur
    bellereveuse 4 ans Il y a

    Merci Angefragile
    Tu à raison il y a toujours un espoir moi je crois en notre histoire mais lui non.

    Amicalement Bellereveuse

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

fringilla suscipit libero Phasellus commodo elementum et,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account