Un monde pour demain

Bleu comme les cieux et les fleuves qui couvrent notre pays
Rouge des révolutions et des sangs déversés
Pour apporter et soutenir le Blanc de la Paix
Voici les couleurs de notre chère Patrie!

Ami, il y a de quoi être fier d’être Français.
Pays de l’espérance et des libertés
Qu’importe quelle est ta religion
Partout tu pries au nom de la Nation.

Nous, nous n’en voulons plus de la guerre
Mais on est prêt à se défendre si on nous assaille
On se range sous le drapeau de la France, notre Mère,
Défendre nos valeurs sur les champs de bataille!

Tues un Français, dix autres prennent les armes
Cerbère de la honte, nous sommes l’hydre de la liberté
Pour vous le sang de nos familles en larmes
Et pour qu’enfin triomphe la Fraternité.

J’espère qu’un jour nous tomberons les armes
Et qu’ensemble nous prions nos dieux respectifs,
Au nom de la Paix que chacun acclame
Que la Terre devienne un pays récréatif.

Ami, n’est pas honte de défendre les trois couleurs
Car de ces couleurs dépendent ta liberté
Le Drapeau et la devise en sont les valeurs
Face à ceux qui manipulent la terreur.

Quel monde allons-nous laisser à nos enfants
Si le rouge prévaut sur le bleu et le blanc?
Je ne veux point faire couler plus de sang,
Mais face à l’ignominie, il faut que l’on se défend.
J’espère pouvoir laisser un monde meilleur
Nous sommes tous les enfants de la Terre.
Prions pour notre salut, que l’on soit d’ici ou d’ailleurs.
Prions, pour laisser une Terre à nos enfants, en frère.

Si nous ne sommes pas égaux dans la vie
Nous le sommes tous dans la mort
Faisons que nous le soyons en tout pays
Parlons d’amour plutôt que de haine en tout bord.

Élève ton voisin comme s’il était des tiens
Plutôt que de l’assaillir ou de ne rien faire,
Que chacun prenne la main de son prochain
Pour qu’ensemble nous vivons en frères.

Faisons resplendir le bleu des cieux et des rivières,
Illuminons le vert de tout ce qui a trait à la nature,
Faisons grandir la Paix sans dieux ni frontières,
Oublions le rouge du sang et de l’immature.

Ami, imagine un monde pour demain,
Sans guerre, ni dieux, ni barrières,
Où tous nos enfants courent en se prenant la main,
Dans le vaste jardin qu’est notre Terre.

S.T. 21 novembre 2015. C-s-S.

  • Vues2100
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id elementum libero neque. ut ut consequat. eget odio

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?