Un monde de contrastes saisissants

Le monde est rempli de drames ;
Ils ourdissent bien des trames.

Le destin s’est acharné
Sur des êtres décharnés
Par la guerre et la famine.
Bien des pays s’acheminent
Vers la totale anarchie
Sous l’œil de l’oligarchie
Politico-militaire
Qui gouverne notre terre.

Remplie de malédictions
Et de déterminations,
La camarde leur a pris
Un jour leurs proches chéris.
Des quidams abasourdis
Sont de douleurs étourdis ;
Engoncés dans le malheur,
La peine s’épanche en pleurs.

Le monde est rempli de charmes ;
Ils consolent maintes larmes.

L’heureux hasard s’est pointé
Sur les hommes dépités
Gisant dans leur solitude ;
Ils souffraient de lassitude.
Leur destin s’est transformé
Quand un sourire a semé
Le bonheur au quotidien,
L’œuvre d’un ange gardien

Criant avec énergie :
« Voyez je suis l’effigie
« De l’amour. Je viens de naître
« En sautant par la fenêtre
« Qu’est le ventre maternel
« Si chaudement fraternel
« Pour embellir votre vie ;
« Moi, fille, j’en suis ravie. »

  • Vues1862
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Zaza_Dabord 3 ans Il y a

    Pourvu qu’elle se propage encore et encore 🙂

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Sed eget risus. libero leo. tristique eleifend commodo ipsum consequat.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?