UN LOQUACE AMOUREUX ! D’UNE FEMME TIMIDE ET RÉSERVÉE !

UN LOQUACE AMOUREUX !

L’audace, du premier pas !
C’était, La première fois,
Quand, je lui ai dit :
Viens près de moi, chère amie
Laisse tomber les illusions et tes soucis !
Susceptible de compromettre
Les acquis de la vie.

Si tu rêves d’être heureuse et envahie
Par la senteur grisante de l’ivresse amoureuse !
Sois intrépide ! Ne crains pas les croyances,
Essaye de savoir et comprendre les conséquences !
Et de ne plus te laisser bercer,
Par la lassitude De l’idéologie,
Qui ne rende pas compte,
Que chacun, à sa réalité, dans la vie.

Donne-toi la peine,
Tendre l’oreille et profite, à ta manière !
De cette rencontre providentielle !
Laisse pour moi, le reste de l’affaire
Le fardeau de la culpabilité, guère ne me gêne.
Par ailleurs, la vie est facile !
Quand l’épouse est heureuse, et le mari gère.

Je tiens à te rappeler !
Que ton attitude réservée ?
Ne protège guère, la cause et l’effet !
L’art de savoir écouter !
Demeure une thèse de communication !
Afin de livrer, le cas échéant,
Ses réflexions, à son interlocuteur.

Quand l’orgueil dissimule
L’admiration et l’affection !
La confusion des sentiments !
Gagne l’esprit et le cœur !
Dès lors chacun parmi nous,
Aura des doutes et des soupçons,
Sur notre sincérité, d’ailleurs exemplaire.

Rapprochons- nous ! Pour mieux entendre,
Il y a tout à parier, que nous formerions
Un jour un ensemble !
Qui nous apporte, amour et détente !
D’où, notre lien affectif sera doux !
Harmonieux et tendre !
C’est affirmatif ! Ça va te surprendre ?
Tout ce que je te demande ?
Écoute-moi, jusqu’au bout !
Laisse-moi le temps pour t’expliquer !
J’en ai pour une poignée de seconde.

Si mes explications seront peu convaincantes,
Et mes idées ne sont pas distrayantes ?
Oui tu peux répliquer, je t’entende !
C’est insensé, de ne pas te répondre ?
L’arrogant et l’extravagant !
Je ne suis pas le genre.
Fais attention, sois prudente !
Notre amitié serait, la cendre du passé !
Si, la mésentente, finira
Par nous gagner, à la longue ?

Faire preuve de discrétion,
Ne pas divulguer un secret !
Je comprends, cette forme
De politesse intimidante !

Hélas ! La vie humaine est courte !
Et l’âge, parfois pose un problème ?
Sans doute, toi et moi on existe !
Ne t’inquiète pas, pour la réussite !
Dans la société moderne !
Tout, ou presque, ça se discute,
Cela dépendra,
Si on a, ou pas, une bonne écoute.
Je me permets, de te rappeler
Qu’on ne va pas, vivre l’éternité,
Le temps court, et l’âge, se raccourcit,
La vie n’est pas, uniquement
Moitié jour, moitie nuit,

Alors, si tu as quelque chose à me cacher
Il est temps de Libère tes sentiments !
Afin de répondre, à ma volonté.
Dis-moi ? Pour quelle raison
Nous devons, rester isolés ?
La peur du lendemain ! Est une appréhension,
Qui Laisse à désirer,
Cette crainte, N’est qu’une illusion ?
Le risque du danger existe !
Même, quand on traverse, la chaussée.

Tu sais très bien ! Dans l’amour
Qu’on aille peut être se partager !
C’est comme partout, Il y a, à prendre et à laisser.
Viens, n’hésite pas, on doit gagner du temps !
Pour toujours, tu auras !
Pleinement ! Mon amour et ma fidélité.

Si tu as un cœur qui espère !
D’être aimé, par l’homme de ta vie !
Tu as de la chance !
Laisse-moi, te raconter,
Ce que j’ai dans le mien aussi,
Je vais te faire mes confidences !
Afin de t’accorder quelques préférences,
Que tu les as bien méritées.
Malgré ta timidité maladive et ton silence.
Approche-toi de moi, à présent !
J’en ai l’intime conviction !
Que tu me diras prochainement !
Que la vie est belle, et qu’on aurait dû
Oser plutôt avant ! Laisse tomber les préjugées
Qui ne suscitent, Que des regrets consternants.

Justement de l’amour gracieux !
Maintenant, on va bavarder un peu
Tu es l’unique à me comprendre,
Carrément, je vais jusqu’au bout,
De ma propre logique !
J’ose penser qu’on va s’entendre
Afin de réaliser cette vision magnifique !
Tant espérée par tout le monde.

Tu es timide et confuse, Dieu te protège !
Ton secret et un sortilège !
Dès que tu souris ! Il devient réel,
Ton sourire t’embellit et tes yeux rieur !
Te rende encore plus belle.

C’est promis ! Je suis précis et serein !
Et le rouge ardent de tes lèvres,
Me renseigne, qu’il sera mon témoin !
Il faut que tu te souviennes,
Aujourd’hui, tu es mon amour !
Et c’est toi que j’aime !
Demain, au levé du soleil
Et à chaque jour suivant,
C’est à toi, que je revienne !
Animé par la même passion !
Pour te rappeler la même volonté !
Du jour précédent.

Il faut que tu saches ?
Rien ne désaltère ma soif !
À part tes mots bleus gorgées !
Du jus de palmier !
L’amour est un don de Dieu,
Ne le caches pas jusqu’au bout ?
Il n’est pas un tabou ?
Parle-moi beaucoup, de lui
Encore et encore et à volonté.

Quelque soit la duré !
L’âge un jour, il sera fini.
Ta peau est douce !
Laisse-moi te caresser,
Tes joues fraiches en plein été !
Ma belle aimée !
Tu es la fine fleur du quartier
Ouvre-moi, ton jardin secret !
Je suis ton rosier !
Je sèche ! Dès que tu cesses, d’exister !

Regarde-moi, encore et encore, dans les yeux !
Enrichisse-moi, l’âme et le Corp. à volonté !
Tu es mon support, pour gagner le sommet !
La vie est un berceau d’amour et d’amitié !
Elle n’est pas, or et bijou, ni émeraudes vraies.

Depuis que je t’ai vu ! Mon cœur est perturbé !
L’amour c’est comme une main tendue
Pour un naufragé. Donne-moi ta main, s’il te plait.
Viens, monte à bord, l’amour ! Avec nous va s’embarquer,
Sans boussole, on va naviguer
Lors du parcourt, c’est lui qui va nous guider ?
Je t’aime très fort ! Et je suis persuadé !
Tu es le symbole de ma fierté.
Bientôt ! Toute notre vie sera !
Un musette au bord de l’eau !
L’harmonie et la félicité !
Est une symphonie romantique !
Qui formera notre duo !
Dès maintenant, boucle les frisettes
On va danser le slow de l’été !
Je sais que tu aimes l’accordéon !
Viens, la joie de la fête, quelque part
Nous attendait !
Le plutôt sera le mieux,
Fini L’amour en cachette !
Et les allusions discrètes
De nos enceintes rétro.

Monsieur, Krit (mohaga)

  • Vues1365
  • Aime3
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo. eget quis, accumsan venenatis eleifend felis tristique

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?