Un cri.

Un cri

Pourquoi loin de toi je fais tant d’efforts.
Je survis grâce au parfum de ta peau.
J’étouffe pour oublier ce bonheur fort.
Je me brûle à l’éclat de tes joyaux.
Ta présence est pour moi une caresse.
Tu ne me dois rien mais pourtant je t’aime.
Avant j’ignorais toute la détresse.
Quand je suis dans ton cul je suis moi-même.
On croit partout que tu es ma maîtresse.
J’ai tendance à croire que tu es ma femme.
Tu es l’élue qui a montré ses fesses.
Chasseuse de ma peur tu te démènes.
J’oublie le mal et j’aime tes caresses.
Je t’ai niqué et j’ai eu ton hymen.
J’ai eu aussi ton cul, je suis heureux.
Pas besoin de beurre, que du naturel.
Je te baise, je suis bien dans ton fion.

  • Vues1926
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elit. id, lectus elementum porta. ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?