un ange pleure

un ange pleure

Dans le ciel blanc flottent d’obscures années.
Le souvenir de ses yeux fanés,
Se reflète dans des miroirs de lames,
Où mille mouroirs se damnent.

Des fleurs – blanches – suffoquent fermées.
Gémissent et crissent ses hanches armées !
Pour sang dû, les vasques closes étanches,
Les Poumons oppressés de vide s’épanchent.

Une vomissure de mélodie scabreuse :
Le violon crisse de veines sinueuses…
Un long viol hérisse sa corde à geindre,
Au vitriol puisse sa voix s’éteindre !

Puisse ta voie s’éteindre… Et ton âme s’oindre.
A jamais la huée mauve amen te ceindre…
D’affliction dans les miroirs de l’âme,
Un ange pleure de violines larmes.

  • Vues1522
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

pulvinar Aliquam adipiscing libero commodo nec sem, consectetur eget risus. mi, et,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?