Trop d’oiseaux dans le ciel

Trop d’oiseaux dans un seul arbre
Trop d’oiseaux dans un seul arbre
Et le ciel est plein de noir et feuilles qui crient
Le ciel est plein de noir et de cris

Et un oiseau de plus
Puis un nouvel oiseau
Et un dernier oiseau
Et un autre

Un dernier oiseau noir sans place sur la terre
Un dernier oiseau noir sans place pour être
Il tourne en rond dans l’espoir de trouver une dernière place qui reste
Oh oiseau noir, sous la pluie noire brûlante
Ce n’est pas là que tu auras du repos
Tu voles toute la nuit et dort sur les pierres
Le cruel repos que dans le matin tu auras
Tu voles toutes nuits pour dormir sur les pierres, pour retourner sur l’arbre avec tant d’oiseau
Trop d’oiseaux
Trop d’oiseaux

Si…
Si tu…
Si tu pouvais…
Si tu pouvais seulement…
Si tu pouvais seulement arrêter…
Si tu pouvais seulement arrêter ton…
Si tu pouvais seulement arrêter ton cœur…
Si tu pouvais seulement arrêter ton cœur de battre…
Si tu pouvais seulement arrêter ton cœur de battre pour…
Si tu pouvais seulement arrêter ton cœur de battre pour un cœur…
Si tu pouvais seulement arrêter ton cœur de battre pour un cœur flamboyant…

  • Vues2577
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo quis ante. vulputate, Donec justo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?