train de campagne

Train de campagne

 

Dans le petit matin tout blême,
Chante un coq, siffle un train.
La campagne n’est jamais la même
Mais au loin siffle toujours le train.

Il siffle, souffle, crache,
Il chemine tout au long du réseau
On dirait qu’il joue à cache-cache
De gare en gare avec les oiseaux.

Tel un long boa
Il engloutit les voyageurs.
Traverse villages, champs, bois
Et les rejette vers leur labeur.

Infatigable dans le gris du soir
Il sifflera encore et encore
Chevauchant ses rails à la “Hussard ”
En suivant les sémaphores.

Bonsoir monsieur le train !
Tu couronnes ton arrivée
D’une myriade de sifflets
Dans ce dernier refrain.

© Gabrielle Egger

 

  • Vues1251
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Lorem dapibus et, tempus commodo at efficitur. velit,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?