Toutes ces choses ravissantes

Une petite vague à l’âme,
Une parole qui me blâme,
Une musique nostalgique,
Une aventure un peu tragique,
Bringuebalent mes sentiments,
Me font pleurer abondamment ;
Elles secouent ma carapace,
J’attends que la tempête passe.

Un arbre près de ma fenêtre,
Un tableau peint par mon ancêtre,
Un concert confus de ramages,
Un soleil couchant sur la plage,
Me montrent le spirituel,
Le monde devient moins cruel,
Ils me guident vers l’essentiel,
Je me nourris d’un arc en ciel.

Une journée triste en novembre,
Un hiver qui glace mes membres
Une voiture qui pollue,
Une routine qui m’englue,
Enclenchent la morosité,
Me font voir les insanités,
Elles enclenchent un ennui
Mon esprit erre dans la nuit.

Un éclat d’un temps printanier,
Un amour bien accompagné,
Un jardin plein de chrysanthèmes,
Une femme criant « Je t’aime »,
Alimentent ma fantaisie,
L’imaginaire me saisit,
Il ensemence le bonheur,
Je suis un éternel rêveur.

Toutes ces choses ravissantes,
Toutes ces amitiés naissantes,
Pétrissent la vie de tendresse,
Mon esprit vers elles s’adresse.
Tous ces gens éperdus d’amour,
Tous ces quidams au bel humour,
Pimentent ma morne existence,
Mon âme est pleine d’appétence.

  • Vues2134
  • Aime0
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. Personne 4 ans Il y a

    Toutes ces choses ravissantes m’ont éblouie, très jolie plume, à lire et relire sans modération, je dis bravo et merci à vous.

    1 j’aime + *****

    Bonne soirée
    Amicalement
    Personne 😉

    • Auteur
      DavidFrenkel 4 ans Il y a

      Merci Personne, je rougis.

      • Personne 4 ans Il y a

        Il faut pas rougir car votre poème est SUBLIME, encore merci de l’avoir poster.

        Encore 1 j’aime bien mérité, j’espère en lire d’autre de même style.

        Belle et douce soirée à vous poète
        Amicalement
        Personne 😉

  2. morwann 4 ans Il y a

    Quand j’ai commencé ma lecture, je me suis dit: tiens, encore des hexasyllabes mal fagotés comme il y en a tant ici, encore une lecture que je vais laisser tomber (c’est pour ça que je commente si peu). Mais au quatrième vers, je me suis dit: et si c’est moi qui lis mal?
    Alors j’ai repris depuis début et, une fois rassuré sur le rythme des octosyllabes bien ficelés, j’ai enfin pu apprécier: il n’y a qu’à se laisser porter par la musique.
    Les strophes deux par deux alternant la tristesse et la joie. Pour moi, c’est ça la belle écriture/lecture: un thème sensible, un rythme, une musique de l’âme en quelque sorte.
    Merci.

    • Auteur
      DavidFrenkel 4 ans Il y a

      Merci infiniment Morwann et je vous sais profondément gré de m’avoir lu.

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sed felis tempus commodo consequat. luctus Praesent Lorem

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?