Tout est en ce qui fut…

Est-ce ta faim sans fin qui épuise le Temps
Ou ta peur d’emprunter les chemins inconnus
Qui grandit de l’errance et de ses contretemps
S’il maudit l’espérance ou sombre dans l’abus

Le monde est ce miroir qui bride tes visions
Apprends que chaque rêve est source d’infini
Quand tes quatre saisons épousent l’illusion
Les bruits dont tu t’emplis sont ta cacophonie

Crois-tu qu’il est écrit sur ta ligne de vie
Ces aubes sans soleil d’un factice destin
Qui hante, qui tourmente ou méprise à l’envi
L’ivresse de la joie où chantent les matins

Crois-tu que l’univers soit ce vide insipide
Où patauge ton être avide et sans aura
L’impur comme le pur naît du même fluide
Tout est en ce qui fut. Tout fut ce qui sera

  • Vues2216
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Trémière 4 ans Il y a

    Joli soir ami Corsaire,

    Je crains que mon commentaire ne soit pas à la hauteur de ton poème.
    Est-ce si grave , je ne sais.
    Ton écrit correspond tellement bien à ma vision des choses que ma lecture a versé comme un charme dans mon sang.

  2. Trémière 4 ans Il y a

    J’ajoute Vote, étoiles et … un grand sourire ^^

    Avec amitié

    Rose *** heureuse de te revoir ici

    • Auteur
      Corsaire 4 ans Il y a

      Tu es toujours là Rose, ta présence est à chaque fois un cadeau : je t’en remercie sincèrement. Nous sommes ce que nous sommes…

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

tempus Lorem Curabitur dolor. facilisis nunc libero at in massa adipiscing

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?