Sur ta peau, véhémence,

S’écaillent mes envies.

Partager cette cadence

D’une folie, Interdits.

Frissonnons frissonnante

C’est la langue qui délie,

Pointée dans le silence

D’un gémissement émis.

Cœur à corps,

Âme à chair,

Cristallisons l’aurore

A nos baisers amers,

A nos lèvres salées

Qu’accole Lucifer,

Roi des Ames scellées.

Dans cette caverne merveilleuse,

J’ouvre grandes mes œillères

Poignant l’Ile savoureuse.

Je dévore tout d’amour !

  • Vues1076
  • Évaluations12345
3 Commentaires
  1. SYL30 2 mois Il y a

    Je trouve ce poème vraiment très subjectif. J’adore.
    A bientôt

  2. Loulette 2 mois Il y a

    Tres joli poeme;J’aime beaucoup ce style! bonne journée a vous

  3. Ecni 2 mois Il y a

    Très sensuel ….

    très printanier

    à corps et à soupirs …

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sit Curabitur consequat. porta. id, libero. ipsum elit. massa dolor mattis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account