Tourments

Tel un bateau chaloupant en pleine tempête

Tu viens bousculer ma raison alors égarée

Comment de toi alors me détacher

Sentiment de mal-être ainsi installé

Par force j’arrive à te chasser

Mais sournois tu réapparais

Mon émoi à nouveau chamboulé

Vivre avec y suis je amené

De sourire une profonde envie de t’égayer

De doute à nouveau je suis prostré

Conflit moral perpétuel s’il en est

À quel sentiment alors s’attacher

Confession intime ou morale je ne sais

Désabusé ainsi à ta merci livrée

Mais dans ces heures sombres

À l’espoir je veux me raccrocher

  • Vues1015
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Jean 3 ans Il y a

    Bravo poète

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Donec odio et, amet, elit. Sed elementum ut risus. vel,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account