Ton souvenir.

Je me souviens de ton sourire, dans ce jour ensoleillé,
De ton rire et de tes larmes, sur cette joue émerveillée,
De ces yeux tendres que j’admire, tel deux amandes sucrées,
Et ton si merveilleux visage, rayonnant de gaieté.

Sur cette jolie terrasse, où nous étions tous deux assis,
Je te comptais notre amour, et tu me parlais de notre vie,
Je te contemplais sans détour, et tes lèvres tremblaient d’envie,
J’entends toujours les mots si doux, de tes je t’aime à l’infini.

Dans cette chambre sans rideau, me revient ton ardent regard,
La caresse de tes mains, qui sur mon corps un instant s’égarent,
Le feu de mes désirs, brûlant en toi tel un guerrier Cathare,
Joutant pour tes cris de délice, quand bientôt il se fit tard.

Je nous revois joyeux ensemble, fermant à deux le portail,
Du jardin de nos amours, de nos affectueuses batailles,
C’était un vendredi je crois, et tu me serrais par la taille,
C’était hier dans ma mémoire, je n’en oublie aucun détail.

  • Vues2345
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2022 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ante. Praesent Phasellus velit, Donec risus ultricies mattis nunc accumsan consequat. neque.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?