Toi

Allongée sur le sable,
Le soleil comme la lumière,
M’éblouit comme un coupable.
Me caresse à sa manière,
Ce petit vent agréable.
Sous mes paupières,
Mes pensées sont semblables.
Mes pensées premières,
Volent vers toi inépuisables.

  • Vues1784
  • Aime4
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

quis, ut libero ipsum vulputate, dictum in mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?