Toi

Allongée sur le sable,
Le soleil comme la lumière,
M’éblouit comme un coupable.
Me caresse à sa manière,
Ce petit vent agréable.
Sous mes paupières,
Mes pensées sont semblables.
Mes pensées premières,
Volent vers toi inépuisables.

  • Vues1818
  • Aime4
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nec et, luctus consequat. ipsum odio

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?