Théatre du désir

Rideau rouge tombé, théâtre du désir,
alinéa du temps, refus de l’impatience,
c’est comme un long prélude au creuset du plaisir
que la raison achève au fond de la conscience.

Quand l’heure est opportune à ta fièvre en suspend,
oubliant traditions, légendes et morales,
un doux frisson d’été sous ta peau se répand,
les voix de cent divas embrasent les chorales.

Au diable à ce moment la religion des gueux,
tes perles de rubis abreuvent cette bouche,
tu n’imaginais pas des baisers plus fougueux
ni ces lèvres en feu ni ces mains qui te touchent.

Ce ventre balancier ondule doucement
et ton puits se parfume aux essences marines
bientôt tu ne sais plus le nom de cet amant,
tu sombres en océan de vagues utérines.

Puis ton esprit reviens, tu cherches ton galant
qui s’en est retourné aux sources du délice,
tu peux le deviner ici se régalant
où s’en vient de renaître un merveilleux supplice.

  • Vues1711
  • Aime0
  • Évaluations12345
4 Commentaires
  1. Stigmate 4 années Il y a

    Il y a des choses pour lequel parfois on ne peu attendre le feu vert !
    Moi j’ai pas envie d’attendre surtout dans un “ocean de désir” , de longs préludes hey hey !
    Puis viens l’instant qui nous échappe, celui ou l’on oublie ce qui viens de se passer mais c’était bon pour autant !
    On peu lire ce texte de plusieurs façon, il y a pour ma part, plusieurs lectures et j’aime ça !

    Quand c’est l’h’eure c’est l’heure !

    Stigmate

  2. Arty Zhanal 4 années Il y a

    Tu vois Stigmate, ce n’est pas la première fois qu’on me dit que certains de mes poèmes permettent plusieurs lectures différentes, j’aurais bien aimé que tu m’en donne une des tiennes… si tu repasses par ici sait on jamais …
    merci de m’avoir lu
    AZ

  3. Larsenbac 4 années Il y a

    Je crois bien que ce théâtre respecte la règle des 3 unités… lieu, temps, action ! 😉

    Une agréable sensualité poétique qui ne se dément pas.. jusqu’au dernier rappel des acteurs… qui ne jouent pas la comédie ! 🙂

    J’espère que vous n’avez pas déserté ces terres hostiles aux talents…

    Cordialement

    L@rs

  4. fleur 1 année Il y a

    magnifique! beaucoup de puissance ! on est dans l’urgence des mots,l’urgence de l’amour,l’urgence de vivre!!
    très réussi

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo. ut id Lorem Phasellus et, venenatis in dictum ut

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account