TEMPS MORT

 

Mon coeur est en peine, mon esprit torturé,
Les jours se ressemblent depuis des années.
Les larmes de mon âme sonT si silencieuses,
Ma foi en l’Etre Humain n’est plus aussi pieuse.

Que dire de ces Hommes ? Aujourd’hui rien.
Je n’ai plus de nom pour nommer le Malin.
Il est là ; il guette ; il sévit dans nos vies,
Faisant des ravages en son “Saint d’Esprit”.

Le monde se meurt d’expressions censurées,
Et devient muet par faute d’Aimer,
Il n’est plus de mot qui sache rassurer.
Ni aucune bouche qui sache embrasser.

Que le vent parait doux lorsqu’il est violent,
De même que ces eaux quand il pleut à torrent.
Le berceau de l’Amour entre Terre et Ciel,
C’est là qu’est la source mais aussi le miel.

S’échapper un instant de ce présent enfer,
Trouver un peu de paix, une douce lumière.
En ce lieu si commun et singulier à la fois,
S’accorder d’exister, s’en donner ce droit.

C’est au fond de moi, au coeur de mon Etre,
Que se dissout enfin ce cinglant paraître,
Le temps de panser les stigmates de ma vie,
Le temps d’apaiser mon tortueux esprit.

C’est dans ce temps mort que je reprends vie.
C’est dans ce temps mort que règne l’insoumis​.
C’est ce quotidien qui m’assassine lâchement,
Cette époque cruelle qui sombre doucement.

  • Vues1243
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. personne 4 ans Il y a

    Merci, ma muse apprécie la richesse de votre partage.

    Requiem pour le temps

    L’homme inventa le temps des horloges
    Juste pour nous rendre esclave de l’espace.
    Mille étoiles, dans la mer, pourquoi on s’égorge ?
    Les minutes se disputent comme des rapaces.

    Si tout est mouvement, nos heures en sont blessées !
    Entendez-vous le craquement des murs ?
    Déchirures de l’azur, morsures pour la paix.
    Mais où se cachent ses jours où l’on se rassure ?

    Tout se confond, sur tous les fronts.
    On détruit des ponts, ici et là.
    Les avions à réactions ont des coeurs d’acier sans nom.
    A quoi bon compter les pieds à l’heure du trépas !

    Bleu, Rouge, Jaune, Vert
    Je m’accroche à mon chiffon d’azur.
    Bleu, Blanc, Rouge, je rêve d’unir les vers,
    Mais l’univers se moque de ma démesure !

    Jepoétesse

  2. Jeanlegentil 4 ans Il y a

    C’est beau j’adore.

  3. REVEPOURPRE 4 ans Il y a

    c’est incontestablement une belle poésie
    c’était parti en Alex mais plus après

    bonne nuit

    RP

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

libero fringilla quis, massa ut velit, et,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?