TEMPS FAROUCHES

des heures durant
je bois des temps farouches
mes tempes, lorsque j’appuie dessus
me font mal

des heures durant
à nouveau ces paroles farouches
et la couleur des choses
qui sont là

je m’obstine
comme le ferait une limace
je t’observe
petit miracle

je presse mes levres
je fais gonfler les reservoirs
qu’on a dans le corps

et au bout d’un temps
tres long et très penible
quand tout est fini

seul enfin
et durant les heures
comme temps farouches

“c’est Judith qui regardait la mer”

  • Vues1301
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. antoinou 5 ans Il y a

    belle prose j’aime bien
    amicalement

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

suscipit amet, ante. risus. dolor consequat.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?