Tel un ruisseau triste

Tel un ruisseau triste
Les larmes délivrent un sanglot
Les peurs envahissent mon kyste
Comme une fleur sans mots.

Tel un ruisseau triste
Mon cœur s’effondre aux baisers
Les veines brillent mes listes
Où les couches mangent les voies lactées.

Tel un ruisseau triste
Les ombres sont cachées
Les flots inondent les océans échangistes
Pornographie voluptueuse des femmes dénudées.

Tel un ruisseau triste
Les pleurs succombent au bonheur
Les orages moutonnent un ciel de piste
Où les nuages heurtent les rivages du faiseur.

Tel un ruisseau triste
Les feuilles volent d’un automne
Les ondes chagrinent les aoristes
Comme un temps qui me résonne.

Tel un ruisseau triste
Les libellules violent mon sanctaire
Les mains ne sont que cambistes
Et les étoiles scintillent dans mon air.

Tel un ruisseau triste
Les pages du livre se clorent ainsi
Le soleil est un soliste
Où chantent tous les jours cette mélodie.

  • Vues1266
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

adipiscing id, porta. vel, mi, dolor risus. sed neque. Nullam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?