Tandis que….

Tandis que dans la serre,
Fleurissent les orchidées,
Au pied du muret,
Poussent les giroflées en terre.
L’automne a endossé,
Sa parure de fils d’or.
Les températures se sont rafraîchies au dehors,
Au pied des arbres tombent les feuilles
Qui envahissent tel un linceul
La pelouse si verte, encore hier.
Glands, marrons, châtaignes jonchent la terre.
Nous au coin du feu, attisons l’âtre,
Dégustant en toute sérénité, le potage verdâtre.
Les enfants jouent aux jeux de sociétés,
Le chat ronronne et se pelotonne.
Les saisons se sont succédées
Et, toi tu es resté.
Bientôt l’hiver, nous allons affrontés
Mais auparavant, apprécions ces doux moments,
Ces instants d’intimité
Derrière les persiennes, la pluie s’est mise à tomber
Qu’il fait bon d’être devant la cheminée.

IRIS 1950

  • Vues1961
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Jeanlegentil 2 ans Il y a

    J’étais horticulteur dans mon ancienne vie.

  2. Jeanlegentil 2 ans Il y a

    J’étais horticulteur dans mon ancienne vie.

  3. Auteur
    IRIS1950 2 ans Il y a

    Donc vous aimez les fleurs et la nature. Merci pour votre commentaire. Belle et douce soirée. IRIS

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?