Surcroît de jouissance

Surcroît de jouissance

En sa chambre nuptiale,
le destin livre ses ébats :
qui s’entremêle s’entredéchire
et cette vie coulant à flots
est une mort ambulante.

Nappe d’effrois ! Pâle candeur !
Un surcroît de jouissance
pour se sentir brûler
lorsque tout est glacé…

  • Vues1440
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Zaza_Dabord 2 ans Il y a

    Les secrets d’alcôve du destin n’ont pas besoin de chandelle pour éclairer l’advenir 🙂

    Joli partage 🙂

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

felis lectus Praesent in Lorem quis ultricies Praesent vulputate, consequat.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?