Sur une branche fragile…

Sur une branche fragile…

Descente dans l’abîme
D’un matin déporté
Vers l’espérance ultime
D’un prélude avorté…

L’architecte du vide articule l’essence
Du souffle originel sur le pourquoi fripé
De la fin qu’il élide à l’égard du silence
Pour percer le tunnel d’un horizon grippé

Pas sans éclaboussure…
Le mouvement freiné
Par l’infâme brisure
D’un oracle enchaîné

La fureur du chaos demeurera démente
Seul l’écho d’un mensonge en effleure le fond
Montage diapos d’un décor qui fragmente
La mort quand l’âme plonge où la raison se fond

Son aveu c’est la Vie
Immergeant du contour
Et l’Amour qu’il convie
Comme essence du Jour

  • Vues3150
  • Aime2
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut sit mi, at fringilla dictum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?