Sur les feuilles de l’absence

 

Sur les feuilles de l’absence

Sur les feuilles de l’absence
Dénudées
Sur les feuilles d’automne éluder
Je t’écris à l’encre de mes nuits.
Sous les étoiles, je t’aime plus que ma vie.

Tu as pris le souffle de mon cœur.
Et tu es parti vivre ailleurs.
Mais je saurai t’aimer loin de mon corps.
Sur mes lèvres, ton parfum est encore.
Qui ranime mon cœur pour t’écrire.

Aux portraits de mes souvenirs immortels
À l’extrême de l’oubli, je ne suis pas seul.
Ton amour en fond de mes entrailles.
Qui se niche dans ce corps en éventail.

Dans le temps des regrets, tu t’es essaimé.
Je ne sais plus vivre, je ne sais plus aimer.
Comme un forcené, un esclave
Enchaîné
Mon cœur est condamné à t’aimer
Poète  des  sables
  • Vues2564
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Georges IOANNITIS 11 mois Il y a

    Quelle agréable lecture. Amitiés Georges

  2. Zaza_Dabord 7 mois Il y a

    joli, vraiment 🙂

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus velit, ipsum nunc efficitur. felis dolor. Aenean tristique

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?