Sonnet pour toi, Céline…

Sonnets pour toi…

L’amour qui naît caviar peut être un cauchemar,
Pour ceux qui, au départ, crûrent en Terr’ Promise…
Il n’y a pas un jour où je crois ma Promise,
Enchaînée aux fers rouges de mes yeux hagards…

Quand la violence bouge un couple en plein regard,
Qu’elle ouvre les placards du duo qui s’enlise,
Il faut changer de gare, il faut d’autres balises,
pour un nouveau départ vers un amour peinard…

On peut aimer quelqu’un sans violence ni haine,
Dans le respect chacun de l’un l’autre sans peine,
Oui, donnons à la vie un p’tit grain de folie !

On ne doit concéder aucune liberté,
A l’être tant aimé, quell’ qu’en soit la cherté,
Pourvu qu’il nous ravisse jusque dans son lit…

10 septembre 2018

  • Vues1419
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Jeanlegentil 2 ans Il y a

    Bravo à toi

  2. DavidFrenkel 2 ans Il y a

    Mais l’amour qui ne se décline qu’au plumard
    Peut un jour devenir affreusement flemmard
    Alors pour entretenir l’ancienne passion
    La bienveillante tendresse est la solution

    J’aime

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aliquam mattis ultricies libero justo Phasellus efficitur.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?