Sonnet hommage à Messieurs Brassens et Conte

L’émotion ce matin me gagne les oreilles,
J’écoute du Brassens déclamer ses merveilles,
Chaque mot prononcé me pénètre en douceur,
Son pouvoir d’énoncer me sort de ma torpeur…

Pour ” les copains d’abord “, j’ai le corps qui s’éveille,
Au rythme des accords d’une guitare vieille,
Soulignant chaque effort de cet humble chanteur,
A dire haut et fort ce qu’il a sur le coeur…

Je remercie mon prof de l’école primaire,
D’avoir osé prêter sa voix pour nous distraire,
Lui aussi passionné par ce chanteur en or…

Et si j’écris ceci c’est pour leur rendre hommage,
Car tous deux balançaient encore entre deux âges,
Quant ils chantaient Margot, Fernande ou bien Nestor…

12 novembre 2018

  • Vues1512
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis nec mattis vel, at libero velit, leo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?