Silence, tu m’effrayes

Silence tu m’effrayes

Silence tu m’effrayes
Livre fermé
Que caches-tu derrière tes pages
Idées enflammées
Peines, joies
Prisonnières cachées
Enmmene-moi vers la liberté

J’ai envie de te réveiller
Mais en même temps te garder ensommeillé
J’appréhende, je me lamente
Habits d’incertitude
Cousus de solitude, je vous délaisse
Dans cette brume épaisse

Le jour referme ses paupières
La nuit tant désiré de mes rêves berbères
Les entrouvre à demi
Laissant un éclairage tremblant petit à petit
Jaillir de ses réverbères

Les Souvenirs envoûteurs
S’ envolent comme une vapeur
Dans ce temps ravageur
Mon âme nue s’en souvient sans trêve
Mon cœur chante sur les dunes
Mes pieds foulent le sable du désert

Silence, tu m’effrayes
J’ai peur de ton fantôme assoupi
Tu es là, je ne peux t’ignorer
Je désire rhabiller ta nudité
Du voile de l’espérance
La robe nuptiale de la confiance

De quoi,de qui as-tu peur?
tu chuchotes dans mon cœur
Ma présence, ma profondeur
Les instants, les heures de plénitude
Sont un baume sur ta solitude

  • Vues1320
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Pooete 4 ans Il y a

    Salut ayouda,
    j’adore “Mon cœur chante sur les dunes
    Mes pieds foulent le sable du désert”
    C dommage que tu ne postes pas de poèmes plus souvent…

    A bientôt!

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elementum justo libero. porta. quis, mattis Aliquam risus eleifend et, ipsum

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account