Si…

Si l’histoire de la vie s’était comportée mieux

Et si le monde d’en bas ne tournait à l’envers

Si j’avais pu alors défier tout l’univers

Si je pouvais mettre la terre dans les cieux

Bâtir une colonne du nadir au Zéphyr

Pour qu’on entende enfin les clameurs retentir.

 

Si tu m’avais donné autant que j’ai reçu

Célébré nos matins si tendrement vécus

Et si tu m’avais dit ce qu’il fallait entendre

J’aurais assurément trouvé la fin plus tendre

 

Si les autres s’étaient tus, s’ils avaient disparus

Si tu m’avais suivi au-delà de ta rue,

Au-delà de ta peine, de ces sables mouvants

Où tu vivais autant le sale que l’émouvant.

 

Si je n’avais rien dit, rien donné, rien promis

Si je t’avais aimée, comme on aime la pluie,

Comme on aime la vie simplement sans promesse,

Je ne serai pas ici, ressassant ma tendresse.

 

Allons, il se fait tard, je reviendrai demain.

Dors ma muse, ma princesse, il fait si noir, il est si tard,

Le cimetière se vide, tandis que ma mémoire

S’égare dans le passé, se perd sur le chemin.

 

  • Vues1566
  • Aime1
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sed venenatis et, sem, ut Donec elit. odio Nullam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?