Servant, servante

<<La servante au grand coeur dont vous étiez jalouse… >> (Charles Baudelaire)

 

Servant, servante.

 

Depuis la nuit des temps, des gens servent des gens,
Les uns ont du pognon, les autres n’en ont pas,
La force de travail qui permet ici-bas,
D’engraisser les bourgeois, rend l’humble diligent…

Celui qui sert les plats, éduque vos enfants,
Jardine à votre place, entre deux froid repas…
Celui-là vous conduit, toujours marchant au pas,
Là où vous le souhaitez, sous un air triomphant…

Mais faut pas s’y tromper ! le servant n’est pas sot,
Il bosse pour gagner de quoi subsister,
il bosse pour payer… et, remplissant son seau…

Il gagne en dignité, bien plus que son écot…
Ses efforts répétés bien sûr lui font écho,
Lui permettant ainsi de pouvoir exister…

05 août 2018, les Sept-Deniers 31200

  • Vues1116
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Impoésie 3 ans Il y a

    Je ne comprends pas que personne ne te commente.
    Tes écrits sont d’une vérité criante et fatidique.
    C’est bien d’avoir des poètes qui côtoient le rêve,
    l’amour, la tristesse ou la solitude etc. Mais on a aussi
    besoin de poètes engagés qui nous rappellent à la réalité
    Bonne journée au gens de Toulouse (Lautrec)

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent justo dolor pulvinar accumsan porta. eleifend mattis leo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?