Sépia

Une photo sépia, dans un cadre cassé,
Couleur fatiguée, le souvenir s’estompe.
Il s’était marié, en mai, en grande pompe,
Avec un lieutenant du premier cuirassé.

Image du bonheur, sur du papier glacé,
Elle transporte son cœur, le chavire et le trompe.
Il avait pardonné, ne voulant pas qu’il rompe,
Mais auprès du soldat, il était remplacé.

Epoux de l’an quinze, les marches étaient hautes.
La république venait d’admettre ses fautes.
Depuis les grecs anciens, l’interminable histoire

Trouvait son épilogue de manière éclatante.
C’était pour l’amour gay une grande victoire,
Mais pour lui, à nouveau, l’insupportable attente.

  • Vues2167
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aliquam ut velit, dictum tempus elit. ipsum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?