Séance

Toi l’homme à abattre
qui fait s’ouvrir les bouches cousus
tu fais s’éteindre les astres
tu fais mourir le jour venu…

J’ai le goût du vice
de l’amour recouvrant l’enfer
qui sait ? Jusqu’où va la malice
oh, la nuit est un mystère…

Toi qui me fait vivre
” renaître l’existence ” je cite !
Tu fais s’emplir le vide
n’aurais-je pas peur que tu me quitte ?

J’ai le goût du manque
cette carence, cette envie de chair
la nuit ? l’atmosphère s’échancre
oh, la nuit est meurtrière…

Toi l’homme des jours de pluie
qui fait céans tout s’édifier
tu fais naitre l’écume infinie
derrière mon océan scellé…

Toi qui me torture
quand les mots dépassent mes pensées
quand tu rouvres la serrure
d’une lointaine et profonde plaie…

Toi qui plonge en moi
Moi qui remonte à la surface
je m’abandonne et m’allonge là
inerte au sein de ta paroisse…

 

30.12.15

  • Vues2927
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Larsenbac 5 ans Il y a

    Bonsoir,
    difficile d’ouvrir la séance de ce qui m’apparaît comme… une thérapie !
    Des mots qui font peur, car souvent associés à la folie, mais un exercice qui est désormais prisé dans de nombreuses situations.

    Me trompe-je ?

    Amitiés

    L@rs

    • Auteur
      Stigmate 5 ans Il y a

      Bonsoir L@rs,
      C’est bien de cela dont il s’agit entre autre…
      Une personne à qui l’on donne facilement confiance peu ici se révéler dangereuse pour soi ou pour l’autre .
      La confidence peu aller vraiment loin, l’introspection aussi…
      Il vaut mieux parfois garder les choses pour soi dans certaines occasion .
      Merci d’avoir ouvert la séance, seul .

      Stigmate

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

in elit. efficitur. eleifend venenatis, dolor.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?