Sans raison

1°) version

Sans raison

 

Oyez Oyez !

Il est minuit, l’heure de la rime

Chat de gouttière et réverbère

Le mot tombe au champ du cœur

Au-delà du carreau de l’indicible

Il a dépassé la ligne marginale

Dans un bruit infernal

Aux marges citoyens

Formulez vos brouillons

Une tache d’encre s’étend sur le grand buvard

Des mots passants

Blessé, torturé, humilié

Il se meurt illisible

L’heure de la rime

A frappé, frappé, frappé

Jusqu’à l’alexandrin

A bout touchant

Le mot sur le clavier

Du poète assassin

🙂

2°) Version

Sans raison

Oyez oyez !

Il est chandelle et réverbère

Il est minuit, l’heure de la rime

Le mot est tombé au champ du coeur

Au-delà du carreau des indicibles

Il a dépassé la ligne

Aux marges citoyens

Formulez vos brouillons

Une tache d’encre s’étend sur le grand buvard

Blessé, torturé, humilié

Il se meurt illisible

L’heure de la rime

A frappé, frappé, frappé

Sans sommation

Jusqu’à l’alexandrin

A bout touchant

Le mot sur le clavier

Du poète assassin

10/07/2016 🙂

  • Vues1076
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Daniel Beau 3 ans Il y a

    Le poète assassin lol. Quelques fois ma rime a eu une sacrée verve aussi. 🙂 trés finement écrit

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?