Sans fond

Sans fond

Comment combler ce vide à l’intérieur de moi?
Ce sombre gouffre béant que nul ne perçoit.
Comment rassasier cet immonde parasite
Avant que mon être tout entier s’y précipite?

Pareil aux célestes trous noirs
Absorbant étoiles et lumière,
Il vide de bonheur et d’espoir
Furieusement mon Univers.

Ne le sentez-vous vraiment pas,
Vous proches, vous qui vous dites amis,
Que piètrement je baisse les bras
Et lentement suis englouti?

Alors qu’un jour prochain, vous saisirez enfin
Que mon âme était consumée par le chagrin,
En lisant incrédules mes quelques derniers mots
Notés fébrilement avant d’être mon bourreau.

  • Vues1752
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. gabriel-desanges 4 ans Il y a

    Ce manque d’étincelle me fait tressaillir.
    Il faut garder l’espoir, malgré tout, contre tout, et n’écrire les mots que pour qu’ils ne soient jamais les derniers.

    Poétiquement vôtre,
    Gabriel.

  2. ELYSEE 4 ans Il y a

    Une descente vers les abysses du désespoir….

    Mais votre heure N’est peut être pas celle là….croyez moi vous sortirez la tête de l’eau…. courage!

    Amicalement

  3. Plume bleu 2 ans Il y a

    Magnifiquue malgré cette noirceur

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

massa Aliquam ut elementum quis fringilla libero dolor

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?