Un printemps à courir, un printemps à mûrir. Je me demandais si c’était le cas, si c’était à cause de cela.

Un été à tricher, un été à badiner. Je me demandais si c’était réel, si c’était cruel.

Un automne à reprendre, un automne à comprendre. Je me demandais si c’était moi, si c’était toi.

Un hiver à méditer, un hiver à cogiter. Je me demandais s’il le fallait, si tu t’éloignais.

  • Vues1473
  • Évaluations12345
1 Commentaire
  1. Zaza_Dabord 5 mois Il y a

    Comme le début d’un livre… et la fin d’une histoire
    Joli
    Z. 🙂

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nunc in Curabitur dolor felis quis,
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account