* Rue Versailles Verveines ParisLoOaks ***

Rue Versailles Verveines Paris si matinals ,rue de brumes alambic creatrices de filtres d’epilogue ,au parisiennes des sols sur amples ,Au Parisiennes audio diffuses sur le compacts stupefait spectacles de noircissages haut reflets de metrages ,sur bleutée pluvieuse ,sur stoque de singulieres ,au Parisiennes allurelle si fantaz sinima de piano etranges accordanses au volants des voyelles ,alcools colants sur les levres d’espaces ,sur le sucres dinuité ,retenu de hauteur courtoises ,flotteuses de postals ,les expressions sont paleurs sur les montagnes du sommeils de maneges ,lettres locatrices de lumieres ,Au parisiennes lyriques de perles ,aubes sinueuses si verrouillers ,si pluie de rires ,ailleurs habits roses bruines de couleurs de fougue detalentes ,autant sur la pentes des routes d’essuies soirs ,au parisiennes de fermeté splendeurs de l’equivalents ,tant immenses sous un ciel et syndromes grisonnant sur le dehors un poussieré d’ecumes ,de letres d’espoir ,maitresses parisiennes sur les cirques de laxé accessibles au douceur fumiltes ,au desir elixirs sous les voiles de lemonades de l’etoiles subtils et anonymes ,au cirages d’alcools levants de levures de polices directrices et de levures sur un papier note de chène bois deflexibles nuages a loin tant d’exemples se reformants se tenant system ecologiques de leche vitrés de cierges collegé issu dissimulé aux sorties lustres perpendiculaires ,au lampes de poches a epaulieres ,de soeurs liberals ,de conseil autonomes ,sur les beauté inouis de ce cercle de fabriques ,de plein dtoiles ,de synthetismes distraits comme d’hab,au retraites difformes d’un sommaire fantasques ,les fresques sont arrosé de l’essences d’atmospheres ,de puToises decences aliterer ,sur les similtiers ,woulds evrals un mondes de recomprendres les epoques assoleils au brunes polsann* causette notres felures ,nocturnes de pulls gammé ,au prenoms compilé essences de fruits ,depenses djoia Au PAriSIenNEs a grandeurs d’epousées au plus plier,vers celle-ci la mom heliums ,les roles patafix de soirée au politiques d’art des cultures de paysages ,de superficie vertes au tissu nuit et rekraquées ,au detenant de formateur ,de nuages brillants ,sur l’heures votres murmures consultes les perimetres de notres patiences ***

  • Vues1959
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id, pulvinar accumsan consequat. vulputate, quis sem, neque.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account