Révélations intimes

Prisonnier de mon miroir brisé
Les lanternes n’éclairent plus,
Une pensée efface mon bonheur enjoué
A travers les mondes voilées des rues.

Passage d’une vie vers un désespoir
Un SOS dans une bouteille,
La mer se jette dans les flancs du boudoir
Véhiculant un amour vermeil.

Ombres peignent les arbres déséchés
Comme des tableaux apprivoisés,
Les anges écorchent ma douleur
Avec des ailes mouillées de malheur.

Écarlate poésie venue de mon ventre
Les démons dévorent mon antre,
Comme une maison de bonbons
Où tous les jours je deviens mouton.

Esclave de mes noires pensées
Violées mes idées,
Les astres m’ont encore fauché
Une lueur d’un espoir voilé.

Les racines de mes souffrances déchirent le ciel
Une plume caresse les veines,
Comme une virgule déposée sur mes chaînes,
Je ne peux aimer un être sans merveilles.

Attendant près de la falaise, les yeux chagrinés
Une tombe se creuse au gré de ma mémoire,
Les goules boivent mon sang tapissé sur ce mouchoir
Où les gouttes brisent les vagues d’un temps ensoleillé.

Jamais je ne pourrai être celui que je voulais devenir
Une étincelle a jailli d’une flamme bleue,
Les paroles sont devenues si chaotiques
Que les images déplaisent à mon cœur lyrique.

Trop de peines ont effleuré mon pauvre émoi
Les flagellations fument la peau cramoisie,
Les peurs dérisoires possèdent cette vie
Qui arrosent mes tendres fleurs à chaque fois.

  • Vues1536
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aliquam Donec libero. felis accumsan quis Sed ipsum tristique ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?