Réveil à St Léon

Réveil à St Léon

Un volet est resté ouvert,
Les premières lueurs du jour
Éclairent mollement le salon.

Dans la cheminée en pierre
Quelques braises scintillent toujours,
Une douce chaleur irrigue la maison.

Quelques brindilles, une bûche de chêne
Et la flamme jaillit à nouveaux
Dansant librement dans son nid.

Une brume s’étend sur la plaine,
Le champ de seigle sous ce manteau
Paraît s’étendre à l’infini.

Un corbeau matinal sautille sur la terrasse
Piquant du bec avec constance
En quête de son premier repas.

Un thé brûlant dans une tasse,
Seul, je profite du silence
Pour m’éveiller à petits pas.

  • Vues1703
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

pulvinar elit. porta. libero. massa vel, amet, Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?