J’ai rèvé d’un baiser

J’ai tellement rêvé de ce sublime baiser,
Cruellement  voulu,  j’y ai tellement cru,
Que par une nuit cendrée, au fond d’un parc boisé,
Il m’a rendu visite à l’ allure impromptue;

D’aucun sait à quel point les rêves sont vécus,
Figures vivantes telles réalité,
D’aucun sait  aux songes  les infimes attributs,
Tout rêve est étrange dans son aséité;

Je l’ai encore en moi le goût de ce baiser,
Je l’ai encore en moi ce vol de papillon,
Entre sel et argile goût de piment braisé,
Tel bruissement d’ailes nos lèvres vermillons,

Je l’ai encore en moi ce sourire sans visage,
Aimant, attentionné, coloré et très doux,
Je l’ai encore en moi cet amoureux sans âge,
Même si le réveil cède un coup de bambou

  • Vues1638
  • Aime0
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. Auteur
    lifesof 5 ans Il y a

    Un poème déjà publié mais avec des vers dont la métrique était bancale, j’ai essayé de faire des alexandrins, ce n’est pas parfait mais c’est déjà mieux,

    merci

    Lynda

  2. JamesPx 5 ans Il y a

    à force de croire
    on finit par oublier
    l’hémistiche et la césure
    et ton silex
    est-ce un tétramètre
    ou un trimètre
    ou un pénétromètre statique (Oui c’est pour l’os de sèche)
    les vers c’est satanique
    comme le baiser sauvage
    c’est plus palpitant et sincère
    une mise à nue plus vraie que nature…

  3. VERTERIVE 5 ans Il y a

    Quel baiser, ça alors!

    Tendre et furtif ce baiser comme si la terre s’ouvrait devant soi…

    La description est étonnamment réaliste comme si, par ce baiser au goût caramel, il existe au fond du coiur un monde amoureux entier:

    “”Je l’ai encore en moi ce sourire sans visage,
    Aimant, attentionné, coloré et très doux,
    Je l’ai encore en moi cet amoureux sans âge,
    Même si le réveil cède un coup de bambou””

    Le rêve dure encore un moment jusqu’à laisser transparaitre l’image de celui qui l’a donné et l’on se prend à rêver encore et encore jusqu’au coup fatal du bambou.

    Dommage, le réveil est toujours dur

    Mais l’amour ,lui, est éternellement tendre et doux

    Bien à toi, princesse des mots

    Hafid

  4. VERTERIVE 5 ans Il y a

    Ah quel plaisir de lire ce poème dont le goût ne me quittera pas de sitôt!

    Bonne soirée

  5. rêveur 4 ans Il y a

    C’est un bien joli rêve, teinté de poésie!
    M!

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

justo mattis Aliquam consequat. pulvinar risus. accumsan commodo Donec massa Donec quis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?