Retrouve I (2016)

Souvent en discussion avec moi-même,

Je me demande si je suis schizophrène.

Quand j’écris, c’est loin d’être du temps perdu,

Je m’en sers pour me retrouver.

L’écriture possède ses vertus,

Elle empêche de redouter.

J’ai beau écrire des litres,

J’en garde la soif.

Dans mes textes, je me délivre

A en perdre ma poisse.

Puisque les paroles s’envolent,

Lorsque l’argent parle, je m’isole.

J’ai le vertige donc je fais en sorte que mes phrases ne soient pas vides.

J’aimerais prendre de la hauteur mais j’ai peur de la chute,

Qu’il ne me reste que des vestiges et des rêves livides,

Que je ne devienne qu’un auteur sans but.

Il est impossible de noyer sa tristesse avec des pleurs

Alors je garde le sourire pour m’en défendre

Dans les yeux de ceux qui appartiennent à mon cœur.

Quoique ma pensée ait subi quelques méandres,

L’eau qui a coulé sous les ponts n’a pas emporté mes sanglots.

Besoin de parler mais en se confiant à des oreilles creuses, j’entends souvent des échos.

Mon enfance est vide de sens, pourtant j’ai des souvenirs à la pelle.

Papa, vu que pour moi tu es monté au ciel,

Je pourrais dire que c’est pour mieux te voir

Que je suis tête en l’air en regardant le miroir.

En réalité, c’est simplement pour ne jamais t’y observer

Car ma plus grande honte serait de te ressembler.

Ma vie joue une partition

Qui a le mérite de cacher mes parties sombres.

Même si je préfère être acteur de mon existence que spectateur de celle des alentours,

Un peu comme la lune cherchant à devenir le soleil, j’essaie d’éclairer ceux qui m’entourent.

J’ai les paupières lourdes

En voyant tout ce poids sur mes épaules.

Espérant m’éclipser de ma geôle,

J’attends un miracle comme à Lourdes.

  • Vues3445
  • Évaluations12345
3 Commentaires
  1. harfang 4 mois Il y a

    Bonjour Antonin ,il semble que nous ayons traverse les memes rivieres en crues…et certainement que d autres nous attendent ….
    alors pour ne pas sombrer je m enrichis chaque jour des petites beautes de la vie , une fleur , un coucher de soleil , un sourire , deux personnes agees qui se tiennent la main …c est tres reconfortant pour affronter le lendemain ….
    amities Jocelyn..

  2. Auteur
    Antonin Carrette 4 mois Il y a

    Bonjour Jocelyn, ton message montre une grande sagesse ainsi qu’une sérénité déconcertante. Encore merci.
    Antonin

  3. harfang 4 mois Il y a

    Bonjour Antonin ,merci pour tes mots , cela n a pas ete facile d en arriver la , la premiere chose que j ai faites ; c est me poser et m examiner avec la plus grande sincerite possible et extraire de moi , les bons et mauvais cote , (faire la paix avec moi )…ensuite eloigner de moi tous les mangeurs d energie (les oreilles creuses…j a dore ce terme que tu as employe )deja la ce fut un grand pas vers la serenite ….

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id porta. ultricies dolor fringilla dapibus Donec