Retour à la réalité

Comme vous l’avez deviné
J’en suis venu à la mutilation
Et j ai sérieusement flippé
Quand j ai vu sa destination

A chaque séance de torture
Dont je nécessité
Plus profondes etaient les coupures
Qui pouvaient me calmer

Mon corps est marqué de cicatrices
Qui toujours me rappellerons
Cette époque si triste
Ou tout ne me semblais que poison.

Puis j ai découvert que l’écriture
Elle aussi pouvait être bénéfique.
Et remplacer ces écorchures
A l’issue si tragique.

Des hurlements de mon âme
J’ai enfin pu baisser le volume
Croyant dire au revoir à la lame
Et bonjour à la plume

Mais aujoud’hui de nouveau je pleure
Car je me suis attaché
Et comble de malheur
A une femme qui va bientôt se marier

J’ai appris à rester impassible
Lorsque des vies s achevaient
Il me le sera impossible
En regardant deux vies s unifier

Je crois bien que de mes souffrances
J’ai atteint la paroxysme
Il est temps de laisser place a la déchéance
Plutôt qu’à l’altruisme

Des hurlements de mon âme
Je n’arrive plus à baisser le volume
Une dernière fois je dis bonjour à la lame…
Et adieu à la plume.

  • Vues2418
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dictum ipsum Nullam venenatis diam et, Praesent Praesent ut elementum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?