Que c’est beau la ville la nuit

Que c’est beau la ville la nuit

Lorsque tout brille, que tout est illuminé

Mais c’est triste une ville sous la pluie

Depuis que la porte tu as claquée.

 

Je ne sais plus qui je suis, d’où je viens

Ma tête se remplie de trop de doutes

Je cherche le lien de ce qui fait mon destin

Et partout je te vois et je prends la route.

 

Était-ce un rêve de t’avoir aimée?

Mais quel cauchemar t’ai-je fait vivre

Pour que tu puisses cette nuit me quitter?

Me laissant un foulard parfumé qui m’enivre.

 

Que ça me semblait beau une ville la nuit

Quand les étoiles rivalisent avec les réverbères,

Mais c’est toujours aussi triste sous la pluie

Ne voyant plus dans tes yeux tout l’univers.

 

Je m’ennuie à contempler la ville

Sans toi pour regarder à mes côtés

C’est pourquoi je parcours des cents et des milles

A chercher où tu peux bien te cacher.

 

Et les nuits me semblent noires et sans étoiles

Depuis que je ne vois plus la lueur de tes yeux

Et devant les miens descend un triste voile

Où coulent des larmes venues des cieux.

 

De ville en ville, chaque ville est pareille

Partout chassant les fantômes de ton visage

Dans mon coeur il n’y a plus de soleil

Et dans ma tête que de funèbres présages.

 

Je deviens fou et ne sais où je vais

a force d’étreindre ton coeur tu es partie

Tout ce que je sais, c’est que je t’ai aimée

Et plus je te cherche, plus tu me fuies.

 

Partout je cherche une ville où m’arrêter

Aussi belle que là où était notre demeure

Me dire que je t’ai enfin trouvée,

Revenir enfin chez nous et dans ton coeur.

 

C’est pourquoi je te chant ce poème

Pour que tu entendes ma voix et me trouver

Pour que tu comprennes à quel point je t’aime

Et combien de villes ai-je pu traverser.

 

Et recontempler enfin la ville les nuits

Où tout s’illumine et où tout brille,

Passer des heures à regarder la vie

De notre amour où dans tes yeux il scintille.

 

Je marche dans le désert de nos amours

Semant des larmes desséchées comme des graines

Des milles et des cents, des nuits et des jours

Faire pousser un doux jardin pour ma reine.

 

J’ai un lourd brouillard humide dans mes yeux

Qui brouille ma tête, mon corps et mon coeur

Je te fais un jardin montant jusqu’aux cieux

Aussi vert que la prunelle de tes fleurs.

 

Et j’essaie de capter l’instant de chaque ville

Qui a fait chavirer ton coeur vers le mien

Et ce n’est que dans la nuit après des milles

Comprenant qu’il fut scellé quand je pris ta main.

 

Et depuis la ville est belle la nuit

Lorsqu’elle brille sous les cieux étoilés

Sous la chaleur du soleil ou sous la pluie

Tout s’émerveille depuis que je t’ai trouvée.

 

Tu étais parties te cacher, mais toujours

Tu étais en mon coeur et tu me parlais

Comme parlent les étoiles, la nuit au jour,

Tu peux t’enfuir tu ne me quitteras jamais.

 

Chaque étoile filant me guidait vers

Le chemin à prendre pour te retrouver

L’univers ne se voyant que dans tes yeux verts

Les astres m’ont menés là où tu te cachais.

 

Ainsi la ville est belle jour et nuit

Nuit et jour filent les astres de notre amour

Profitant de la vie de chaque pays

Toujours au fond de nos coeurs il fera grand jour.

 

C’est pourquoi je te chante ce poème

Pour dire au monde que je t’ai retrouvée

Et pour que tu saches combien je t’aime

Et chanter au monde combien je t’aimerai.

 

Août 2014

  • Vues1918
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. ELYSEE 4 ans Il y a

    La vie ne vaut rien sans Amour,

    Mais rien ne vaut la vie.

    Enfin c’est ma philosophie.

    Belle journée à vous

  2. Di Ame 4 ans Il y a

    Que c’est beau !!

    Les larmes des Cieux ne sèchent pas mais viennent en
    A * Verse d’étoiles sur les flots de tes mots. ..

    Bonjour & merci à toi

    Olivier

    • Auteur
      Theysgeur_S 4 ans Il y a

      Merci Olivier pour ton gentil commentaire. Ça me touche beaucoup.

      J’espère pouvoir me faire bercer par le titillement des astres lactescents…

      A bientôt Olivier et merci encore

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

tristique Phasellus venenatis eleifend ipsum massa elit. Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?