QUAND S’INVITENT TES MAINS

Sagement lovée dans les bras de Morphée
Je sens me caresser tes doux doigts de fée.
Timidement glisse sur mon corps
Un doux voile de réconfort.
Je fonds sous cette vague de frisson,
Je me pâme dans un soupir profond.
La tendresse à fleur de peau, cadeau.
Sensation de paix, je goûte à la joie retrouvée.
Le feu m’embrase, les élans m’enflamment,
Larmes d’extase.
Quand s’invitent tes mains,
Viens tout prés,
Mon cœur y déposer.
Quand s’invitent tes mains,
Viens plus prés,
Mon âme y reposer .

  • Vues1815
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

libero neque. quis, eget Curabitur diam commodo dolor. quis sem, luctus ipsum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?